Difficultés scolaires

Nous sommes tous intelligents !

Dans nos accompagnements sur l’échec scolaire ou la prise de conscience de son potentiel, le réseau « Vivre son adolescence » s’appuie sur la théorie des intelligences multiples, développée par Howard Gardner, chercheur américain.

 

Que nous dit Howard Garner ?

Au début des années 80, il se pose la question de ce qu’est l’intelligence et ses recherches le conduisent non pas à une intelligence générale et unique mais à huit intelligences :

  1. L’intelligence verbale-linguistique : sensibilité aux mots, aux structures du langage sous toutes ses formes.
  2. L’intelligence logico-mathématique : capacité à avoir un raisonnement logique, à compter, à résoudre des problèmes et à ordonner.
  3. L’intelligence musicale : sensibilité à la musique et au rythme, capacité à reproduire et apprécier les sons, les mélodies.
  4. L’intelligence corporelle-kinesthésique : Aptitude à maîtriser les mouvements de son corps et à être habile avec les objets.
  5. L’intelligence visuelle-spatiale : capacité à créer des images mentales et à voir en trois dimensions.
  6. L’intelligence interpersonnelle : capacité à entrer en relation avec les autres, à cerner leurs émotions, sentiments, comportements et intentions.
  7. L’intelligence intrapersonnelle : aptitude à accéder et à identifier ses sentiments et émotions, à avoir une bonne connaissance de soi, ses forces et faiblesses.
  8. L’intelligence naturaliste : capacité à reconnaître et à catégoriser des formes et structures minérales, végétales ou animales.

Selon Gardner, nous avons tous ces huit formes d’intelligence et ce sont nos expériences éducatives et culturelles qui entraînent le développement de certaines (généralement deux ou trois) alors que d’autres resteront en sommeil, même si le bagage génétique influe également.

 

 Et que fait-on de cela ?

Pour commencer, bonne nouvelle puisque nous sommes tous intelligents !!

Aujourd’hui notre société ne valorise que deux formes d’intelligence :  verbale linguistique et logico mathématique. Et tous les tests, dont celui du QI, sont fondés uniquement sur leur évaluation.

Ceux dont l’intelligence dominante est musicale, interpersonnelle ou encore visuelle spatiale se trouvent inévitablement en difficulté alors que leurs capacités ne sont ni exploitées ni considérées.

Cette approche a donc un double intérêt :

  1. Mettre en place une stratégie d’apprentissage : à partir du profil d’intelligence il existe des outils qui permettent d’adapter la méthode d’apprentissage afin d’améliorer la compréhension et la mémorisation.
  2. Aider au choix d’orientation : quand l’élève prend conscience de ses capacités, et en y mêlant ses centres d’intérêt, il peut faire un choix sur un avenir qui lui correspond.

 

En conclusion, « Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera toute sa vie à croire qu’il est stupide. » – Albert Einstein

Comment 1

    Ecrire un commentaire